imprimez le contenu de la page| |

lettre_pitard_1.jpg

Lettre de Georges Pitard à son épouse, le 19 septembre 1941, publiée après la guerre dans un recueil. FNDIRP

lettre_pitard_2.jpg

Lettre de Georges Pitard à son épouse, le 19 septembre 1941, publiée après la guerre dans un recueil. FNDIRP

Pitard Georges

Georges Pitard, avocat au barreau de Paris, défend des syndicalistes et des communistes poursuivis. Cette action lui vaut d'être arrêté le 25 juin 1941 avec trois autres avocats parisiens, Antoine Hajje, Michel Rolnikas et Maurice Boitel. Le 16 septembre, un attentat est commis contre un soldat allemand. A la suite de cet attentat, Antoine Hajje, Georges Pitard et Michel Rolnikas, ainsi que neuf autres personnes, sont désignés comme otages. Georges Pitard est fusillé au Mont-Valérien le 20 septembre 1941 avec Georges Pitard et Michel Rolnikas.