imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Histoire > L'origine du Mont-Valérien

L'origine du Mont-Valérien


Le Mont-Valérien dans l'Histoire

 

L'histoire du Mont-Valérien commence au IIIe siècle. Selon la légende, Saint Maurice aurait rapporté de la terre de Saint-Denis avec laquelle il aurait formé la butte Montmartre et le mont Valérien. Quelques siècles plus tard, des ermites transforment le site en un lieu de pélerinage qui connaîtra son apogée avec le cardinal Richelieu au XVIIe siècle. Cette période religieuse s'achève une première fois à la Révolution Française, puis définitivement lors de la Monarchie de Juillet en 1830.

Le Mont-Valérien reçoit alors une nouvelle vocation, celle de devenir un lieu militaire pour les transmissions de l'armée française. Sur ordre d'Adolphe Thiers, une forteresse est construite sur la colline pour protéger Paris. En 1870, elle jouera un rôle important en luttant contre les forces prussiennes, et en 1871 contre les fédérés. En 1913 s'installe le 8e régiment du génie qui doit quitter la forteresse pour le front en septembre 1939. 

Quelques mois plus tard, l'armée allemande investit la forteresse et en fera un lieu d'exécution. Plus de 1000 hommes ont été fusillés dans la clairière entre mars 1941 et août 1944.

En 1947, le 8e régiment du génie revient au Mont-Valérien sous le nom du 8e régiment de transmission. Il est, de nos jours, toujours présent dans la forteresse, faisant ainsi perdurer la fonction militaire du Mont-Valérien.

 

Pour en savoir plus sur :