imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Histoire > Le Mont-Valérien pendant la Seconde Guerre mondiale

Le Mont-Valérien pendant la Seconde Guerre mondiale


Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'armée allemande réquisitionne différents lieux, casernes ou forteresses militaires pour mettre en oeuvre sa politique répressive. Le Mont-Valérien est investi par la Wehrmacht dès juin 1940, qui le transforme quelques mois plus tard, en un lieu d'exécution.

Plus de 1000 hommes, résistants ou otages, sont alors fusillés. Tous ont été jugés par un tribunal militaire allemand et tous provenaient des prisons de la région parisienne comme Fresnes, la Santé, le Cherche-Midi... En regroupant ces hommes au Mont-Valérien pour réaliser leurs condamnations à mort, l'occupant légalise ses mesures de répression.

Le Mont-Valérien se comprend alors à travers l'histoire de la Seconde Guerre mondiale et ses différents aspects, ainsi que par les témoignages et les lettres de fusillés.

SOMMAIRE