Derniere Minute

  • En raison d'une cérémonie associative, les visites du dimanche 13 octobre ne seront pas assurées. Merci pour votre compréhension.

 
imprimez le contenu de la page| |

lettre_le_guen_1.jpg

Lettres de Louis Le Guen à son frère Yves, prison de Fresnes, documents originaux. Archives de la famille, Jean-Yves Kervaon.

lettre_le_guen_2.jpg

Lettres de Louis Le Guen à son frère Yves, prison de Fresnes, documents originaux. Archives de la famille, Jean-Yves Kervaon.

lettre_le_guen_3.jpg

Lettres de Louis Le Guen à son frère Yves, prison de Fresnes, documents originaux. Archives de la famille, Jean-Yves Kervaon.

Le Guen Louis

Louis Le Guen est membre des francs-tireurs et partisans français (FTPF) de Brest. Il est arrêté par la police française pour détention illégale d'armes et pour possession de tracts communistes. Le Guen est incarcéré à la prison de Brest, transféré à celle de Fresnes le 28 juillet. Avec quinze camarades du groupe de l'arsenal de Brest et trois autres résistants bretons, il est condamné à mort par le tribunal militaire allemand de Paris, le 28 août 1943, pour activité de franc-tireur. Louis Le Guen est fusillé au Mont-Valérien le 17 septembre 1943 avec ses 18 camarades.