Derniere Minute

  • La visite de 16h du mardi 26 juin 2018 est annulée. Merci de votre compréhension. 

  • En raison de la préparation de la commémoration nationale du 18 juin, toutes les visites du dimanche 17 juin ne sont pas assurées. Merci de votre compréhension.

 
imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Histoire > Le Mont-Valérien pendant la Seconde Guerre mondiale > Lettres de fusillés > Le Cornec

Le Cornec Pierre


lettre_le_cornec.jpg

Lettre de Pierre Le Cornec à ses parents, à sa grand-mère, à Nicole et Guy, Paris le lundi 21 février 1944. Photo du document original. Service historique de la Défense (SHD)

Le Cornec Pierre

Membre du mouvement de résistance Libération Nord, Le Cornec et deux autres jeunes résistants, Georges Geffroy et Yves Salaün, tombent aux mains des autorités allemandes le 10 décembre 1943 à Saint-Brieuc. Les trois garçons sont transférés à la prison de Fresnes en février. Le tribunal militaire allemand de Paris les condamne à la peine de mort le 11 février 1944. Pierre Le Cornec est fusillé au Mont-Valérien le 21 février 1944 avec Yves Salaün et Georges Geffroy.