Derniere Minute

  • En raison du Covid-19, le mémorial du Mont-Valérien est fermé au public jusqu'à nouvel ordre.
    N'hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01 47 28 46 35 ou par e-mail : info@mont-valerien.fr
    Merci pour votre compréhension.

 
imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Histoire > Le Mont-Valérien pendant la Seconde Guerre mondiale > Lettres de fusillés > Fouquerel

Fouquerel Aimable


lettre_fouquerel.jpg

Lettre d'Aimable Fouquerel à sa mère, Paris, le 28 mars 1944, document original. Archives de la famille, Paulette Clément nièce d'Aimable.

Fouquerel Aimable

Aimable Fouquerel est membre du réseau clandestin du MI9 et de la sûreté de l'Etat belge (réseau ARA) Comète. Les autorités allemandes l'interpellent le 7 juin 1943 à Paris pour avoir favorisé l'évasion par l'Espagne d'aviateurs alliés. Fouquerel est condamné à mort, le 15 mars 1944, par le tribunal militaire allemand de la Luftgau (région militaire de l'armée de l'air) de Paris. Aimable Fouquerel est fusillé le 28 mars 1944 au Mont-Valérien.