Derniere Minute

  • Le mémorial du Mont-Valérien sera fermé du lundi 23 décembre au mercredi 1er janvier 2020 inclus.

 
imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Histoire > Le Mont-Valérien pendant la Seconde Guerre mondiale > Lettres de fusillés > Carcedo

Carcedo François


lettre_carcedo_1.jpg

Lettre de François Carcedo à son épouse, Paris, le 15 décembre 1941, document original. Archives de la famille, Jacques Carcedo fils de François.

lettre_carcedo_2.jpg

Lettre de François Carcedo à son épouse, Paris, le 15 décembre 1941, document original. Archives de la famille, Jacques Carcedo fils de François.

Carcedo François

François Carcedo rejoint la résistance et la clandestinité. Il est arrêté à Paris le 18 février 1941 par la police française. Il est incarcéré à la prison de la Santé pour "injures au chef de l'Etat", activité communiste et trafic de cartes et de tickets de rationnement. La section spéciale de Paris, le 21 octobre 1941, le condamne aux travaux forcés à perpétuité. Il est remis, à leur demande, aux autorités allemandes. Désigné comme otage en représailles des attentats commis les 28 novembre et 7 décembre 1941, François Carcedo est fusillé le 15 décembre 1941 au Mont-Valérien.