Derniere Minute

  • En raison du Covid-19, le mémorial du Mont-Valérien est fermé au public jusqu'à nouvel ordre.
    N'hésitez pas à nous contacter par téléphone au 01 47 28 46 35 ou par e-mail : info@mont-valerien.fr
    Merci pour votre compréhension.

 
imprimez le contenu de la page| |

lettre_bosc_1.jpg

Lettre de Jean Bosc à ses parents, Fresnes le 2.6.44. Photocopie de l'original. Service historique de la Défense (SHD)

lettre_bosc_2.jpg

Lettre de Jean Bosc à ses parents, Fresnes le 2.6.44. Photocopie de l'original. Service historique de la Défense (SHD)

Bosc Jean

La brigade spéciale antiterroriste (BS2) de la préfecture de police de Paris arrête Jean Bosc le 3 février 1944, à Choisy-le-Roi. Il est soupçonné d’être un membre des FTP depuis juin 1943. Le tribunal militaire allemand le condamne à la peine de mort le 22 mai 1944. Jean Bosc est fusillé le 2 juin 1944 au Mont-Valérien.