Derniere Minute

  • Le mémorial du Mont-Valérien sera fermé du lundi 23 décembre au mercredi 1er janvier 2020 inclus.

 
imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Histoire > Le Mont-Valérien pendant la Seconde Guerre mondiale > Lettres de fusillés > Bonsergent

Bonsergent Jacques


lettre_bonsergent_1.jpg

Lettre de Jacques Bonsergent à ses camarades des Arts et Métiers, le 22 décembre 1940, photocopie du document original. Fondation des Arts et Métiers, Centre historique des Arts et Métiers, Archives.

lettre_bonsergent_2.jpg

Lettre de Jacques Bonsergent à ses camarades des Arts et Métiers, le 22 décembre 1940, photocopie du document original. Fondation des Arts et Métiers, Centre historique des Arts et Métiers, Archives.

Bonsergent Jacques

Jacques Bonsergent est arrêté à la suite d’une échauffourée avec des soldats allemands, le 10 novembre 1940, veille de la première manifestation patriotique contre l’occupant, il est incarcéré à la prison allemande du Cherche-Midi. Le 5 décembre, le tribunal militaire allemand le condamne à mort « pour acte de violence envers un membre de l'armée allemande ». Il est fusillé au fort de Vincennes, le 23 décembre 1940. Jacques Bonsergent est le premier Parisien fusillé par les Allemands.