Derniere Minute

  • En raison de la situation sanitaire et suite aux instructions du gouvernement, le mémorial du Mont-Valérien est fermé au public jusqu'à nouvel ordre. Nous restons à votre disposition à info@mont-valerien.fr ou au 01 47 28 46 35

 
imprimez le contenu de la page| |

lettre_bolzer_1.jpg

Lettre de Pierre Bolzer à ses parents, Le 26 février 1943, photocopie du document original. Archives de la famille, Jean-Pierre Bolzer, fils de Pierre.

lettre_bolzer_2.jpg

Lettre de Pierre Bolzer à ses parents, Le 26 février 1943, photocopie du document original. Archives de la famille, Jean-Pierre Bolzer, fils de Pierre.

Bolzer Pierre

Pierre Bolzer rejoint la résistance et devient membre des Francs-tireurs et partisans français (FTPF) du département de la Seine. Bolzer est interpellé le 18 octobre 1942 par la brigade spéciale anticommuniste (BS1) de la préfecture de police de Paris pour "participation à un mouvement terroriste". Remis aux autorités allemandes, il est condamné à mort le 16 février 1943, pour activité de franc-tireur, par le tribunal militaire allemand de Paris. Pierre Bolzer est fusillé au Mont-Valérien le 26 février 1943.