Derniere Minute

  • En raison d'une cérémonie associative, les visites du dimanche 13 octobre ne seront pas assurées. Merci pour votre compréhension.

 
imprimez le contenu de la page| |

lettre_aubouet.jpg

Lettre d'André Aubouet à ses parents, le 17 avril 1942, imprimé d'après guerre. Service historique de la Défense, bureau Résistance, reproduction de la lettre originale.

Aubouet André

Membre de l'Organisation secrète (OS), André Aubouet est arrêté le 11 mars 1942 à Paris par la brigade spéciale antiterroriste (BS2) de la préfecture de police de Paris. Remis aux autorités allemandes, il est incarcéré à la prison de la Santé. Du 7 au 14 avril, l'occupant met en scène à la Maison de la Chimie, un procès jugeant 27 membres de l'Organisation spéciale et des Bataillons de la jeunesse. Avec 24 camarades, Aubouet est condamné à la peine de mort, pour activité de franc-tireur, à l'issue de ce procès. André Aubouet est fusillé le 17 avril 1942 au Mont-Valérien.