Derniere Minute

  • Le mémorial du Mont-Valérien sera fermé du lundi 23 décembre au mercredi 1er janvier 2020 inclus.

 
imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Actualités > L’actualité du Mont-Valérien

Une journée d'hommage aux fusillés du Mont-Valérien


Insert title here

Une journée d'hommage aux fusillés du Mont-Valérien

17/12/2018 -

Commémoration

À l’occasion du 77ème anniversaire de l’exécution de 69 otages le 15 décembre 1941 au Mont-Valérien, une journée d’hommage aux fusillés fut organisée le dimanche 16 décembre, en partenariat avec le Mémorial de la Shoah, l'association des Fils et Filles des déportés juifs de France et l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG).

 

Cette journée d’hommage a débuté au Mémorial du Mont-Valérien, par une visite du site, où l’accent fut mis sur la politique des otages, son instauration et sa mise en œuvre notamment lors de l’exécution massive du 15 décembre 1941. Guidés par le directeur des Hauts lieux de la mémoire nationale d’Île-de-France, les élèves de l’École de l’Alliance Israélite Universelle de Pavillon-sous-Bois, ainsi que des membres de l'association FFDJF et du Mémorial de la Shoah, ont pu découvrir ce site, son histoire, principal lieu d’exécutions en France, par l’armée allemande. À l’issue de cette visite, un temps de recueillement eut lieu au sein de la clairière.

Deuxième temps de cette journée d’hommage, une conférence fut organisée au sein du Mémorial de la Shoah. Menée à plusieurs voix, cette rencontre a permis de faire le point sur les travaux de recherches qui ont abouti à la connaissance du site que nous avons aujourd’hui. Sur un premier point, Me Serge Klarsfeld est revenu sur l’étude poussée et historique menée avec Léon Tsévery Les 1007 fusillés du Mont-Valérien, parmi lesquels 174 juifs. Celle-ci a abouti à l’identification des fusillés du Mont-Valérien et à la réduction du nombre "4500" inscrit sur la dalle au sein de la clairière, fruit du mythe résistancialiste et de volontés politiques de l’époque. La nécessité de rétablir les faits historiques et scientifiques les a guidés tout au long de ce travail de recherches. Cette liste des noms, vérifiée, a été un outil essentiel dans la réalisation du monument d’hommage aux fusillés.

Lors de son élocution, Thomas Fontaine, directeur du Musée National de la Résistance de Champigny, s’est concentré sur l’importance des graffitis, traces exceptionnelles pour l’historien. En effet, ces ultimes témoignages permettent à la fois d’évoquer l’ensemble des victimes de la période et de retracer les parcours individuels. Se basant sur les graffitis de la chapelle du Mont-Valérien, Thomas Fontaine rappelle que ce sont des traces rares et fragiles, qui disparaissent, victimes du temps et de leurs conditions de conservation. Ce sont des archives sensibles qui évoquent le souhait d’un dernier message qui existera au-delà des générations. Propos complétés par Antoine Grande qui a insisté sur la nécessité de conserver, préserver et valoriser ces dernières traces, ultimes messages d’un lieu sans témoin.

Cette conférence s’est clôturée sur les propos de Pascal Convert. Artiste-plasticien, il a imaginé et conçu le monument en hommage aux fusillés. Celui-ci, représentant le moule interne d’une cloche, est le fruit d’une réflexion profonde de l’artiste et de son immersion dans cette histoire. Son témoignage, touchant, a permis de revenir sur l’importance de l’identification de ces hommes et de leur inscription sur un tel lieu.

« Chaque nom écrit devient quelqu’un que l’on connaît »

Dernier temps de cette journée d’hommage aux fusillés, la cérémonie commémorative au sein de la crypte du Mémorial de la Shoah fut réalisée autour de la lecture des noms des 95 hommes fusillés le 15 décembre 1941, en représailles à la mort de quatre soldats allemands, en application de la politique des otages.

L'exposition temporaire « Les graffitis, ultimes témoignages des fusillés du Mont-Valérien », réalisée par l’ONACVG en partenariat avec le Musée de la Résistance nationale et le Mémorial de la Shoah, fut présentée en accès libre lors de cette journée, au sein du Mémorial de la Shoah.

Crédits photographiques ©ONACVG