imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Actualités > L’actualité du Mont-Valérien > Hommage aux otages du 11 août 1942

Hommage aux otages du 11 août 1942


Insert title here

Hommage aux otages du 11 août 1942

12/08/2017 -

Commémoration

Le 5 août 1942, trois membres de la MOI (Main-d'oeuvre immigrée) jettent deux grenades contre des soldats de la Luftwaffe, au stade Jean Bouin à Paris : l'attentat fait huit morts.  A la suite de cet attentat, le plus meurtrier commis à Paris durant l'Occupation, la Sipo-SD fait exécuter 88 otages au Mont-Valérien le 11 août 1942. Il s’agit de l’exécution massive d’otages la plus importante du site.

Arrivés à la forteresse du Mont-Valérien depuis les prisons et camps de Paris et de sa région, les otages ont été exécutés 5 par 5 toutes les 10 minutes, attendant leur tour dans la chapelle située à quelques mètres du lieu d’exécution : la clairière. Les corps ont par la suite été dispersés dans différents cimetières de la région parisienne, après avoir été incinérés au cimetière du Père Lachaise à Paris.

75 ans après, à l’initiative de Pierre-Louis Herz, neveu du résistant communiste Pierre-Albert Herz fusillé en tant qu’otage ce fameux 11 août 1942, un hommage a été rendu à l’ensemble des victimes de cette exécution massive : les familles ont pu lire leurs noms sur le monument aux morts, la Cloche des Fusillés, rendant hommage à 1 008 hommes identifiés à ce jour. Ils ont également déposé une gerbe dans la Clairière, le principal lieu des exécutions en France entre 1941 et 1944.

 

Crédit photo: Murielle Copin / ONACVG