Derniere Minute

     
    imprimez le contenu de la page| |

    Vous êtes ici : Mont Valérien > Actualités > L’actualité du Mont-Valérien > Hommage aux fusillés du Mont-Valérien | Le 16 décembre

    Hommage aux fusillés du Mont-Valérien | Le 16 décembre


    Insert title here

    Hommage aux fusillés du Mont-Valérien | Le 16 décembre

    26/10/2018 -

    Commémoration

    À l’occasion du 77ème anniversaire de l’exécution de 69 otages le 15 décembre 1941 au Mont-Valérien, une journée d’hommage aux fusillés est organisée le dimanche 16 décembre, en partenariat avec le Mémorial de la Shoah, l'association des Fils et Filles des déportés juifs de France et l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG).

    La journée d'hommage débutera au mémorial du Mont-Valérien, où une visite guidée thématique du lieu permettra de revenir sur la mémoire de cet événement, conséquence des politiques répressives, dont celle du code des otages.
    La seconde partie de la journée se déroulera au Mémorial de la Shoah, avec une conférence consacrée aux graffitis du Mont-Valérien, dernières traces de vie de ce lieu sans témoin. Celle-ci se fera en présence de Pascal Convert, artiste plasticien créateur du monument en hommage aux fusillés du Mont-Valérien (sous réserve), Thomas Fontaine, Serge Klarsfeld et Antoine Grande. La journée s’achèvera par une commémoration au sein de la crypte du Mémorial de la Shoah.

    Tout au long de cette journée d’hommage, l’exposition temporaire « Les graffitis, ultimes témoignages des fusillés du Mont-Valérien » sera présentée, en accès libre, au Mémorial de la Shoah.


    © Archives départementales des Hauts-de-Seine – Vincent Lefebvre

    Matin | Visite thématique | Mémorial du Mont-Valérien

    Dans la matinée est organisée une visite guidée du Mont-Valérien où l’accent sera mis sur la compréhension de la politique des otages mise en place dès 1941.

    La politique des otages : 
    L’exécution d’otages fait partie de l’arsenal répressif mis en place par l’occupant dès l’été 1941. Au total, 735 otages sont fusillés entre septembre 1941 et octobre 1943 en zone occupée. Près de 400 d’entre eux furent exécutés au Mont-Valérien.
    Cette politique des otages répond à la priorité du « maintien de l’ordre ». Il faut éteindre les premières flammes de la Résistance. Un ensemble de textes, « code des otages », définit les critères qui doivent permettre de choisir ces otages : en priorité des communistes et des Juifs, c’est-à-dire les premiers ennemis du nazisme, qui doivent « expier » les actions de la Résistances. Beaucoup d’entre eux seront préalablement enfermés au fort de Romainville.

    Horaire à confirmer | Informations et réservation par e-mail ou au 01 47 28 46 35

     

    14h30 | Conférence | Mémorial de la Shoah, Auditorium E.J.Safra

    Le Mémorial de la Shoah, l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) et l’association des Fils et Filles des déportés juifs de France (FFDJF) proposent de revenir sur la mémoire de cet événement historique à travers l’évocation des graffitis laissés par les condamnés à mort dans la chapelle du Mont-Valérien et de leur redécouverte.

    En présence de Pascal Convert, artiste plasticien (sous réserve), Thomas Fontaine, historien, directeur du Musée de la Résistance nationale, Antoine Grande, directeur des Hauts lieux de la mémoire nationale d’Île-de-France, ONACVG, et de Serge Klarsfeld, historien, président des FFDJF.

    Informations et inscription sur le site du Mémorial de la Shoah | Gratuit

    17h | Commémoration | Crypte du Mémorial de la Shoah

    Informations sur le site du Mémorial de la Shoah | Entrée libre

    Toute la journée | Exposition « Les graffitis, ultimes témoignages des fusillés du Mont-Valérien »

    L’exposition temporaire réalisée par l’ONACVG en partenariat avec le Musée de la Résistance nationale et le Mémorial de la Shoah, sera présentée gratuitement au public lors de cette journée, au sein du Mémorial de la Shoah. 

     

     

     

     

    Ce jour-là | le 15 décembre 1941

    "En représailles à la mort de quatre soldats, le MBF fait fusiller 95 otages, dont 69 au Mont-Valérien. Aux communistes jusque-là principalement visés, les Juifs sont ajoutés. Ainsi, la définition idéologique des autorités allemandes des responsables des attentats, les ""judéo-bolcheviques"", est complétée. Pour renforcer encore ces représailles, le MBF annonce la déportation « vers l'Est » de 1 000 Juifs et de 500 jeunes communistes."

    Perec ACKERMANN ; Marcel FEZANDELLE ; Hermann SCHIPKE ; Isaac GRINBAUM ; Serge BOULLE ; Igor GOLDFARB ; Henri BANNETEL ; Hirch MEJEROWICZ ; Albert BORENHEIM ; Jacob FLAMM ; Alje ZAJDORF ; Moritz SINGER ; Marcel BOCZAR ; Meir ZAUBERMAN ; Francis CRENO ; Israël ESZENBAUM ; Mordka BLAT ; François CARCEDO ; Jean DAMICHEL ; Fabius FINKIELMAN ; Simon NADEL ; Julien BERTHIER ; Pierre BOISSON ; Samuel ZEMBROWSKI ; Daniel PERDRIGE ; Jean SELIGMANN ; Beirel FEILER ; Gabriel PERI ; Szama KNAPAJS ; Victor COURTOUT ; Roger BERNE ; Jacob FELDMAN ; Joseph FRYDMAN ; Nathan FUKS ; Israël MARDFELD ; Nachim SPERLING ; Huma CAISMAN ; Isaac KLAJNFINGER ; Hirsch BELLER ; Désiré PUCET ; Nysyme ALTERLEJB ; Israël BURSZTYN ; Gabriel BIGOT ; Paul ANDREITCHOUK ; Bernard FISCHEL ; Asrail GOUREVITCH ; Serge MAKAROFF ; Israël GOLDSTEIN ; Israël ITZKOWITCH ; Israël JAKUBOWIEZ ; Eugène LE CORRE ; Jankiel ACKERMANN ; Noech KALWARJA ; Aron SZCYPIOR ; Elia ZYSMAN ; Froïm FELDMAN ; Icek BRATSZTAJN ; Wolf BURSZTYN ; Jospeh GRINBLAT ; Chil GRINOCH ; Henri PROU ; Alexandre TURPAULT ; Moïse HELLER ; Samuel KOREMBLUM ; Elie SALOMON ; Charles WEINBERG ; Elie BRITAN ; Isaac GOUREVITCH ; Mayer MLYNARZ ; Berck ZLOTYKAMIEN ; René DREYFUS.

     

    Illustration principale | Cérémonie en hommage aux fusillés du Mont-Valérien, 1945 ©FNDIRP