Derniere Minute

  • Le centre d'accueil et de documentation du Mont-Valérien sera exceptionnellement fermé le mercredi 7 février de 9h00 à 12h30. Il ouvrira ses portes à partir de 13h30. Merci de votre compréhension.

  • Exceptionnellement, les visites de 15h00 des samedi 3 et dimanche 4 février 2018 ne seront pas assurées. Merci de votre compréhension.

 
imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Actualités > L’actualité du Mont-Valérien

Hommage aux fusillés du 15 décembre 1941


Insert title here

Hommage aux fusillés du 15 décembre 1941

18/12/2017 -

Commémoration

Une journée d’hommage et de commémoration a été organisée ce dimanche, à l’occasion du 76ème anniversaire de l’exécution de 69 otages, le 15 décembre 1941 au Mont-Valérien. En partenariat avec le Mémorial de la Shoah, les Fils et Filles des déportés juifs de France et l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), cette journée en trois temps a permis de rendre hommage, et de prendre connaissance de ce qu’il s’est passé il y a 76 ans. 

Le matin, une visite thématique a eu lieu au Mont-Valérien, organisée par l’ONACVG. C’est en ce lieu que 69 otages ont été fusillés par les autorités d’occupation, en représailles à la mort de quatre soldats. Il s'agit de la première exécution massive d'otages juifs au Mont-Valérien. Avec cette fusillade, les autorités d'occupation et de collaboration, définissent, conformément aux ordres d'Adolf Hitler, les Juifs et les communistes comme une cible prioritaire du "code des otages".

Cette journée s’est poursuivie au Mémorial de la Shoah à Paris, par une conférence qui a mis en évidence le travail fondamental réalisé par le couple Klarsfeld, tant en faveur de l'histoire que pour un militantisme actif de la mémoire. Serge Klarsfeld est revenu sur son travail d'identification précise du nombre des fusillés du Mont-Valérien, soulignant ainsi les différentes problématiques liées à la construction des mémoires.

Cette rencontre a permis de revenir sur la mémoire de cet événement historique, grâce au témoignage poignant de madame Jacqueline Kudela Zauberman, fille de l’un de ces fusillés, monsieur Meir Zauberman. Elle a retracé le parcours de son père, le souvenir des moments vécus avec lui, mais aussi ses questionnements de jeune enfant après sa mort.

La rencontre s’est poursuivie par l’intervention d'Antoine Grande qui est revenu sur la construction des mémoires du Mont-Valérien mais aussi sur son importante utilisation politique dès les lendemains de la guerre. Il a aussi souligné l’importance d’inscrire et de reconnaître les identités multiples des fusillés et plus encore des otages. Ceci sera rendu possible par les travaux prévus au Mont-Valérien en 2018 pour une meilleure explication du site et de son histoire. Cela passera d’ailleurs, par la restauration et la sauvegarde des graffitis de la Chapelle, derniers témoignages du passage des fusillés, qui feront l’objet d’une exposition temporaire dès le printemps 2018 au Mont-Valérien et dans toute la France.

Cette journée d’hommage aux fusillés du Mont-Valérien, s’est ensuite terminée par une cérémonie dans la Crypte du Mémorial de la Shoah, lieu d’accueil de cette cérémonie depuis plusieurs années.

Cette conférence riche en enseignements historiques, fut animée par Claude Bochurberg, journaliste, en présence de Jacqueline Kudela Zauberman, de Serge Klarsfeld et d’Antoine Grande.  

 

Retour en image sur cette journée :

 

©Marilou Tremil