imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Actualités > L’actualité du Mont-Valérien

Hommage aux étrangers fusillés au Mont-Valérien


Insert title here

Hommage aux étrangers fusillés au Mont-Valérien

14/06/2017 -

Commémoration

Dans le cadre de son cycle culturel consacré en 2017 aux étrangers fusillés au Mont-Valérien, le site a rendu hommage, par le biais de différents arts tels que le théâtre et la sculpture, aux résistants et aux otages "venus d'ailleurs" engagés dans la lutte contre le nazisme.

Cette journée s'est déroulée en présence et sous l'autorité de Mme Rose-Marie Antoine, directrice générale de l'ONAC-VG.

 

Le sculpteur Arestakes, meilleur ouvrier de France, en compagnie de Rose-Marie Antoine, directrice générale de l'ONAC-VG, lors de la réalisation du buste de Missak Manouchian.

Le 9 juin 2017, à partir de 14h00, les élèves de 4e et 3e, lauréats du Concours national de la Résistance et de la Déportation pour le département de l'Eure-et-Loire (28), ont participé à la visite théâtralisée Ces étrangers de l'ombre, avec la compagnie du "Théâtre des Oiseaux". Ils étaient accompagnés de M. Duffau-Epstein, fils de Joseph Epstein, résistant polonais et communiste, responsable des FTP-MOI pour la région parisienne, et fusillé au Mont-Valérien le 11 avril 1944, et de M. Entremont, Président de la section ACPG-CATM du pays de l'Orée du Perche, représentant de la Fédération départementale des anciens combattants. A l'issue de la visite, le groupe a assisté à l'intervention de M. Duffau-Epstein au sujet de l'entrée en Résistance à travers le parcours de son père dit "Colonel Gilles", puis a procédé à un dépôt de gerbe devant la flamme de la Résistance du Mémorial de la France combattante.

 

Dépôt de gerbe par les élèves lauréats du CNRD, en compagnie de M. Duffau-Epstein.

 

Le second groupe d’élèves, composé d’une classe de 3e de Courbevoie, a suivi la deuxième visite théâtralisée de la journée. Ils ont par la suite rendu hommage aux fusillés étrangers et extra métropolitains en déposant des roses blanches sur le lieu même de l’exécution de plus de 1 000 hommes entre 1941 et 1944 : la Clairière. Un poème, rédigé par l’un des élèves, a été lu.

 

Tout au long de l’après-midi, le sculpteur Arestakes, meilleur ouvrier de France, a réalisé en direct et en 4 heures, sur le parvis du Mémorial de la France combattante, le buste de Missak Manouchian, chef d’un groupe de résistants étrangers (la Main d’Oeuvre Immigrée/MOI). Les élèves ont donc pu assister à l’évolution de la création de ce buste, entre le début et la fin de leur visite guidée, et voir apparaître sous les doigts du sculpteur les traits du célèbre résistant arménien.

  Réalisation du buste du célèbre résistant arménien Missak Manouchian par l'artiste Arestakes, en direct et en 4 heures.