Derniere Minute

  • Le centre d'accueil et de documentation du Mémorial du Mont-Valérien sera fermé du lundi 24 décembre 2018 au mercredi 1er janvier 2019 inclus. Aucune visite ne sera assurée lors de cette semaine.  

    Merci de votre compréhension.

 
imprimez le contenu de la page| |

lettre_decour_1.jpg

Lettre de Jacques Decour à son épouse et à sa fille, samedi 30 mai 1942, document original. Archives nationales, don de Brigitte Decourdemanche

lettre_decour_2.jpg

Lettre de Jacques Decour à son épouse et à sa fille, samedi 30 mai 1942, document original. Archives nationales, don de Brigitte Decourdemanche

Decour Jacques

Daniel Dcourdemanche, dit Jacques Decour, organise la résistance intellectuelle notamment par l’édition de journaux et de revues clandestines : L’Université libre (novembre 1940), La Pensée libre (février 1941), Les Lettres françaises (janvier 1942). Il est arrêté le 17 février 1942 à Paris par la police française, en compagnie de Georges Politzer et de Jacques Solomon. Il est remis aux Allemands et désigné comme otage. Jacques Decour est fusillé au Mont-Valérien le 30 mai 1942.