imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Visiter... > L’exposition permanente "Résistance et répression, 1940-1944"

L’exposition permanente "Résistance et répression, 1940-1944"


Présentation de l'exposition « Résistance et répression, 1940-1944 »

 

Pour mettre à la disposition des visiteurs une information historique, pour aller au-delà de l’émotion procurée par la simple visite des lieux, une exposition permanente "Résistance et Répression 1940-1944" a été aménagée dans l’ancien bâtiment des écuries de la garnison de la forteresse du Mont-Valérien.

Le projet a été mené en concertation avec la commission du Mont-Valérien (créée en 1998 afin de constituer la liste des fusillés du Mont-Valérien, et consultée régulièrement afin d‘être associée à toutes les grandes orientations du projet). Cette commission réunit les représentants des administrations et collectivités territoriales, ainsi que les associations intervenant dans le maintien du souvenir des fusillés du Mont-Valérien, sous le parrainage de Maître Badinter : Ordre de la Libération, Fondation pour la mémoire de la déportation, Fondation de la Résistance, la plupart des grandes associations (FNDIRP, FNDIR-UNADIF…) et enfin le Comité national du souvenir des fusillés du Mont-Valérien et de l’Ile-de-France.

Pour garantir la teneur historique des propos muséographiques un comité scientifique a également été créé. Deux historiens spécialistes de la répression allemande en France ont rédigé les textes et choisi l’iconographie en partenariat avec la direction de la mémoire, du patrimoine et des archives.

Cette expositions est consacrée aux « fusillés et à la répression en Île-de-France », et permet aux visiteurs d’avoir une vision plus large du sujet et d’inscrire le Mont-Valérien dans un contexte historique et géographique.

L’exposition retrace le parcours des fusillés, depuis leur engagement dans la résistance pour certains ou leur désignation en tant qu’otage pour d’autres, leur arrestation, leur internement jusqu’à leur exécution. Elle présente les différents sites d’emprisonnement, de fusillade et de sépulture d’Île-de-France.