imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Histoire > Le Mémorial de la France combattante > Les seize morts pour la France

Les seize morts pour la France


Liste nominative des seize morts pour la France et leur emplacement dans la crypte :

Berty Albrecht, née le 15 février 1893 à Marseille, Bouches-du-Rhône.
Résistante, membre fondateur du mouvement
« Combat ».
Suicidée à la prison de Fresnes en mai 1943. Compagnon de la Libération.
Cinquième caveau en partant de la gauche.

  Maurice Duport, né le 7 avril 1919 à Salon-de-Provence, Bouches-du-Rhône.
Sous-lieutenant au 22e bataillon nord-africain.
Tué à l'ennemi pendant la campagne d’Italie, le 4 mai 1944 à San Clemente, Italie.
Troisième caveau en partant de la droite.

Allal Ould M'Hamed Ben Semers, né en 1920 au douar Bourjaa, Maroc.
Soldat au 1er régiment de tirailleurs marocains.
Tué à l'ennemi le 6 octobre 1944 à Briançon, Hautes-Alpes.
Sixième caveau en partant de la droite.

  Edmond Grethen, né le 23 mars 1898 à Thionville, Moselle.
Inspecteur en chef de la Garde indochinoise.
Fusillé par les Japonais le 16 mars 1945 à Thakhek, Laos.
Deuxième caveau en partant de la gauche.

Raymond Anne, né le 17 décembre 1922 à Villers-Bocage, Calvados.
Sergent FFI, dit « Filochard » dans le maquis du Vercors.
Tué à l'ennemi le 21 juillet 1944 à Vassieux-en-Vercors, Drôme.
Troisième caveau en partant de la gauche.

  Hedhili Ben Salem Ben Hadj Mohamed Amar, né en 1913 à Hergla Caidat, Tunisie.
Soldat au 4e régiment de tirailleurs tunisiens.
Tué à l'ennemi pendant la campagne de France, le 16 juin 1940 à Aunay-sur-Auneau, Eure-et-Loir.
Cinquième caveau en partant de la droite.

Henri Arnaud, né le 24 août 1907 à Paris.
Aviateur, commandant la 4e escadre de chasse.
Tué à l'ennemi le 12 septembre 1944 à Roppe, Territoire de Belfort.
Quatrième caveau en partant de la droite.

  Renée Lévy, née le 25 septembre 1906 à Auxerre, Yonne.
Résistante, membre du réseau du Musée de l’Homme, puis du réseau Hector. Déportée NN en Allemagne.
Décapitée le 31 août 1943 à la prison de Cologne, Allemagne.
Premier caveau en partant de la droite.

Boutie Diasso Kal, né en 1919 à Kayoro, Burkina Faso.
Soldat au 16e régiment de tirailleurs sénégalais.
Tué à l'ennemi pendant la campagne de France, le 28 mai 1940 à Fouilloy, Somme.
Premier caveau en partant de la gauche.
  Maboulkede, né en 1921 à Dangarare, Tchad.
Soldat au 24e bataillon de marche, participe au débarquement de Provence.
Tué à l’ennemi le 22 août 1944 à La Garde, Var.
Quatrième caveau en partant de la gauche.

Georges Brière, né le 24 décembre 1922 à Reims, Marne.
Matelot au 1er régiment de fusiliers marins de la 1ère division française libre.
Tué à l'ennemi le 25 novembre 1944 à Giromagny, Territoire de Belfort.
Huitième caveau en partant de la gauche.
  Antoine Mourgues, né le 13 octobre 1919 à Lorient, Morbihan.
Caporal-chef au bataillon du Pacifique.
Tué à l'ennemi le 1er novembre 1942 à El Mreir, Libye, au cours de la bataille d’El Alamein.
Deuxième caveau en partant de la droite.
Jean Charrier, né le 1er juin 1920 à Paris.
Soldat au 152e régiment d'infanterie.
Tué à l'ennemi le 26 décembre 1944 à Courtelevant, Territoire de Belfort.
Septième caveau en partant de la droite.
  Alfred Touny, né le 24 octobre 1886 à Paris.
Résistant, fondateur du mouvement « Organisation civile et militaire » (OCM).
Fusillé en avril 1944 à Arras, Pas-de-Calais. Compagnon de la Libération.
Huitième caveau en partant de la droite.
Maurice Debout, né le 30 décembre 1914 à Arras, Pas-de-Calais.
Prisonnier de guerre.
Fusillé le 13 mars 1944 à Oberhonau, Bavière.
Sixième caveau en partant de la gauche.
  Pierre Ulmer, né le 24 juillet 1916 à Châtellerault, Vienne.
Dragon du 4e régiment de dragons portés.
Tué à l'ennemi le 24 mai 1940 pendant la campagne de France à la Ferme de Berthonval, Pas-de-Calais.
Septième caveau en partant de la gauche.