Derniere Minute

  • Exceptionnellement, le mémorial sera fermé le lundi 27 juin et le lundi 4 juillet 2022.

    Nous vous remercions pour votre compréhension.

 
imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Actualités > Chez nos partenaires

[Lecture musicale] Requiem pour Jean Noir. Hommage à Jean Cassou


[Lecture musicale] Requiem pour Jean Noir. Hommage à Jean Cassou

13/04/2022 -

Théâtre

À l'occasion du 60ème anniversaire de l'inauguration du mémorial des martyrs de la Déportation, le 12 avril 1962 par le général de Gaulle, le mémorial vous propose une programmation thématique pour revenir sur sa construction, fruit de l'initiative portée par le Réseau du Souvenir et ses enjeux d'hier à aujourd'hui.



Dimanche 22 mai | 18h
Requiem pour Jean Noir
Hommage à Jean Cassou
Lecture théâtralisée et musicale
Gratuit sur inscription

Il y a 60 ans, le 12 avril 1962, fut inauguré le mémorial des martyrs de la Déportation sur l’île de la Cité à Paris, une œuvre de l’architecte Georges-Henri Pingusson. Sa réalisation est portée par le réseau du Souvenir, une association atypique regroupant des rescapés des camps de concentration et de familles de disparus.

Créée en 1952, cette structure imaginée par Paul Arrighi, est entièrement vouée au souvenir des déportés, disparus, morts pour la liberté. Par son fonctionnement en réseau, elle impacte l'ensemble du territoire et se compose de différentes commissions liées à des thématiques allant de l'histoire, aux arts ou la presse.

Jean Cassou, né en Espagne en 1894 est un homme passionné d'art moderne, écrivain, militant pour la culture auprès de Jean Zay, résistant au sein du Réseau du Musée de l'Homme puis au sein du réseau Bertaux à Toulouse. Arrêté en décembre 1941, il est interné à la prison de Furgole où il compose, de tête, ses 33 sonnets composés au secret (publié en 1944). Actif au sein de la Résistance dans la région toulousaine jusqu'à la Libération, nommé commissaire de la République de la région de Toulouse en juin 1944, il tourne la page de la guerre en renouant avec ses premiers amours : les arts et la culture.
Jean Cassou fit de cette vie, celle qu'il mena après la Seconde Guerre mondiale, un engagement pour le témoignage et un combat contre l'oubli et le retour des obscurantismes. En cela, il fut membre du premier conseil d'administration du Réseau du Souvenir et un acteur majeur au sein de la commission artistique (entouré de M. Chausson et R. Schmitt).

"Transformer le souvenir en monument
La mémoire en mémorial"

Par ses mots, il résume l'œuvre majeure du réseau : la construction du mémorial des martyrs de la Déportation.

Le concert littéraire intitulé « Requiem pour Jean Noir/Hommage à Jean Cassou » conçu et interprété par Philippe Bertin, avec l'aimable participation d'Agnès Lalle. sera l’occasion de revenir sur cette figure incontournable de la résistance, de la paix et de la transmission. La lecture des 33 sonnets composés au secret est soutenue par une composition musicale originale, orchestrée par Pierre-Louis Vizioz. Venez découvrir cette création unique et inédite le dimanche 22 mai au mémorial des martyrs de la Déportation.

Lecture théâtralisée | Di 22.05
Requiem pour Jean Noir
Hommage à Jean Cassou
Création, mise en scène et interprétation : Philippe Bertin
Production Grand Angle

Début | 18h
Lieu | Mémorial des martyrs de la Déportation
Gratuit | Inscription au 06 14 67 54 98
memorial.martyrs.deportation@gmail.com

Evénement organisé en partenariat avec le musée de l'Ordre de la Libération

© Musée de l’Ordre de la Libération