Derniere Minute

     
    imprimez le contenu de la page| |

    Vous êtes ici : Mont Valérien > Actualités > Chez nos partenaires

    Conférence | Les trois visages de Jean Moulin


    Conférence | Les trois visages de Jean Moulin

    16/10/2018 -

    Conférence

    Le 16 novembre prochain, à 19h, se tiendra la conférence « Trois visages de Jean Moulin : serviteur de l’Etat, martyr dans la clandestinité et visage symbolique dans la construction de la mémoire de la Résistance » lors de laquelle interviendra Antoine Grande, directeur des Hauts lieux de la mémoire nationale d’Île-de-France. Cette intervention aura lieu au Théâtre de Suresnes - Jean Vilar.

    Réalisée autour de la pièce « Jean Moulin, Évangile », cette conférence permettra de cerner le visage de ce héros de la Seconde Guerre mondiale, ses combats et engagements, ainsi que la mémoire qui existe aujourd’hui autour de ses actions.
    Lieu | Théâtre de Suresnes - Jean Vilar
    Gratuit | Inscription nécessaire sur ce formulaire ou par téléphone au 01 46 97 98 10

     

    Pour clôturer ces journées consacrées à cette figure de la Résistance, une visite thématique vous est proposée au Mémorial du Mont-Valérien le samedi 17 à 10h, où vous pourrez découvrir l’exposition « Jean Moulin, une vie d’engagements ». La présentation de cette exposition réalisée par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG) en partenariat avec le Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris/Musée Jean Moulin et le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon, sera l’occasion de prolonger la réflexion sur la vie du Résistant et de son époque.
    Lieu | Mémorial du Mont-Valérien
    Gratuit | Inscription nécessaire : info@mont-valerien.fr ou par téléphone au 01 45 06 60 23



    Guillaume Reynard

    La pièce de théâtre, « Jean Moulin, Évangile » sera présentée lors d’une unique soirée, à l’issue de la conférence à 21h.

    « On est en juin 1940. Jean Moulin, alors préfet d’Eure-et-Loir, refuse d’exécuter l’ordre de repli donné par le Gouvernement.
    Le 17 juin, quelques heures après l’entrée des Nazis dans Chartres, il est torturé et pour ne pas céder à leur pression, tente de se suicider car il connaît quelle est la voie la plus juste.
    Jean-Marie Besset a écrit une fiction historique très rigoureuse qui, à bien des égards, ressemble à une fresque homérique, une fable remplie d’épreuves et d’espérances, faisant de Jean Moulin un héros tragique. Neuf comédiens dirigés par Régis de Martrin-Donos, interprètent tour à tour plusieurs personnages, dans une lumière faite de clairs-obscurs et une scénographie qui souligne le monde parallèle et secret de la clandestinité. Un ballet d’évasions, de poursuites, une narration haletante qui n’oublie rien de la grande et de la petite Histoire et dresse le tableau d’un des épisodes les plus dramatiques du XXe siècle. Un portrait historique d’un homme, d’une Histoire faite par des humains qui, de loyauté en trahison, de découragement en abnégation, ont défendu leur amour de la France et de la République, jusqu’à leur dernier souffle. »
    Lieu | Théâtre de Suresnes - Jean Vilar
    Informations et réservations ici