imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Apprendre... > Ce jour-là

Ce jour-là


Que s'est-il passé ...

  • Lundi
  • Mardi
  • Mercredi
  • Jeudi
  • Vendredi
  • Samedi
  • Dimanche
  • 1
    •  
     
    • [1 Mai 1942]

      Exécution au Mont-Valérien d'Henri Alleaume, condamné à mort pour détention d'arme.

  • 2
    •  
     
    • [2 Mai 1945]

      Prise de Berlin, capitale du Reich, par les Soviétiques. Deux jours auparavant Hitler s'est suicidé dans son bunker.

  • 3
    •  
     
    • [3 Mai 1945]

      En Asie du Sud-Est, les Alliés progressent sur tous les terrains. La capitale birmane Rangoon est aux mains des Britanniques, tandis qu'aux Philippines, l'île de Mindanao est sous le contrôle des Américains.

  • 4
    •  
    •  
     
    • [4 Mai 1941]

      Début de la construction du camp d'Auschwitz. Sur ordre du maire d'Auschwitz, la communauté juive locale met 3000 hommes à la disposition des travaux. 30 internés en provenance du camp de Sachsenhausen arrivent à Auschwitz.

    • [4 Mai 1945]

      "La 2e division blindée du général Leclerc, rattachée au 21e CA américain (7e armée), pénètre le 4 mai à Berchtesgaden, le ""nid d'aigle"" d'Hitler."

  • 5
    •  
    •  
     
    • [5 Mai 1942]

      "En application de sa ""politique des otages"", le MBF fait exécuter au Mont-Valérien Daniel Godderige, en représailles à un attentat perpétré le 24 avril à Rouen."

    • [5 Mai 1942]

      Heydrich, le chef de l'Office central de sécurité du Reich (RSHA), est à Paris pour installer dans ses fonctions de chef suprême des SS en France, le général Oberg. Il rencontre à cette occasion René Bousquet, secrétaire général de la police de Vichy, qui propose de déporter les Juifs apatrides internés par Vichy en zone sud.

  • 6
    •  
     
    • [6 Mai 1941]

      Dans le cadre du Blitz lancé depuis septembre 1940 par Hitler, l'armée de l'air allemande multiplie les raids contre les villes anglaises et notamment Londres et Liverpool pendant la semaine du 6 au 13 mai.

  • 7
    •  
     
    • [7 Mai 1945]

      "Dans une salle d'un collège de Reims, le général Jodl signe l'acte de reddition de ""toutes les forces terrestres, navales et aériennes qui sont à cette date sous le contrôle allemand. Le cessez-le-feu doit prendre effet le lendemain à minuit."

  • 8
    •  
     
    • [8 Mai 1945]

      A Berlin, dans le quartier général des forces soviétiques, le général Keitel signe la capitulation sans condition de la Wehrmacht avec le maréchal Joukov et le maréchal britannique Tedder, représentant Eisenhower. Le général de Lattre de Tassigny et le général américain Spaatz signent comme témoins. Ce même jour, dans le Constantinois, en Algérie, une insurrection nationaliste est réprimée dans le sang par l'armée française et fait plus de 10 000 morts parmi les Algériens.

  • 9
    •  
     
    • [9 Mai 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de Marcel Aupée, Georges Bertout, François Colomer, Pierre Pilot, Paul Thilloy condamnés à mort par le tribunal militaire allemand pour avoir tenté ou fait passer la ligne de démarcation.

  • 10
    •  
    •  
     
    • [10 Mai 1940]

      L'armée allemande attaque sur le front Ouest et envahit le Luxembourg, les Pays-Bas et la Belgique. Les meilleurs unités françaises et britanniques entrent en Belgique à l'appel du roi Léopold.

    • [10 Mai 1940]

      Une ordonnance allemande annonce que les tribunaux militaires ou spéciaux appliqueront le droit pénal allemand en France occupée.

  • 11
    •  
     
    • [11 Mai 1942]

      Ben Gourion réunit à New York les dirigeants sionistes qui réclament la création d'un Etat juif en Palestine.

  • 12
    •  
     
    • [12 Mai 1942]

      "En application de sa ""politique des otages"", le MBF fait exécuter de 9 otages au Mont-Valérien, parmi lesquels des résistants condamnés à des peines de prison."

  • 13
    •  
    •  
    •  
     
    • [13 Mai 1940]

      Les divisions de blindés allemands atteignent la frontière française et percent le front à Sedan face aux 2e et 9e armées.

    • [13 Mai 1943]

      Exécution au Mont-Valérien de 13 résistants membres du réseau de renseignement confrèrie Notre-Dame, condamnés à mort pour espionnage par le tribunal militaire allemand de Paris.

    • [13 Mai 1944]

      Capitulation des troupes germano-italiennes en Tunisie. Les troupes de l'Axe sont défintivement rejetées de l'Afrique, désormais aux mains des Alliés.

  • 14
    •  
    •  
     
    • [14 Mai 1941]

      Premières rafles, par des policiers français, de Juifs (3 430 Juifs d'Europe de l'Est) en zone occupée. Ils sont dirigés vers Beaune-la-Rolande et Pithiviers. Les Allemands ont exigé la convocation par la préfecture de police de ces Juifs étrangers puis leur arrestation, conformément aux dispositions de la loi du 4 octobre 1940.

    • [14 Mai 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de 6 otages, Isaac Bajtel, Chaïm Brudarz, Rubin Cukier, Abraham Koubchik, David Ohayon et de Bernard Reisnick, en représailles de deux attentats commis les 24 avril et 2 mai 1942 en Seine-Maritime.

  • 15
    •  
     
    • [15 Mai 1941]

      "L'Humanité lance le Front national de lutte pour l'indépendance de la France, vaste rassemblement, au-delà du PCF, de tous les Français patriotes favorables à la ""libération, la renaissance et l'indépendance de la France""."

  • 16
    •  
     
    • [16 Mai 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de Jean-Pierre David, condamné à mort pour détention d'armes, et de Camille Drouvot, Emile Tardif, condamnés à mort lors du procès de la Maison de la Chimie pour actes de franc-tireur.

  • 17
    •  
     
    • [17 Mai 1940]

      Victoire de la 4e division cuirassée (DCR) commandée par le colonel de Gaulle à Montcornet (Aisne).

  • 18
    •  
     
    • [18 Mai 1944]

      Après la percée des troupes françaises du général Juin dans les monts Aurunces à l'ouest, Monte Cassino est capturé par des troupes polonaises. Le maréchal Kesselring donne l'ordre à ses troupes de se replier.

  • 19
    •  
     
    • [19 Mai 1940]

      Le généralissime Gamelin est remplacé par le général Weygand. A la tête de la 4e DCR, le général de Gaulle ralentit la progression des panzers de Guderian, mais constate que la maîtrise de l'air est allemande.

  • 20
    •  
     
    • [20 Mai 1944]

      Exécution au Mont-Valérien de 12 résistants, membres des FTP, condamnés à mort pour actes de franc-tireur par le tribunal militaire allemand de Paris. Ils font partie des derniers fusillés du Mont-Valérien.

  • 21
    •  
     
    • [21 Mai 1941]

      300 détenus, allemands pour la plupart, entament la construction du camp de Natzweiler-Struthof en Alsace annexée au Reich.

  • 22
    •  
     
    • [22 Mai 1940]

      A Stonne, depuis 2 jours, la bataille entre les Panzer et la 3e DIM et les blindés français de la 3e division cuirassée fait rage. Malgré une farouche résistance, les Français se replient le 25 mai. Les blindés allemands peuvent poursuivre leur progression vers l'ouest et le sud-est.

  • 23
    •  
    •  
     
    • [23 Mai 1941]

      "Une loi de Vichy crée, auprès des cours d'appel, des ""sections spéciales"", chargées, même rétroactivement, de réprimer les activités ""anarchistes ou communistes""."

    • [23 Mai 1942]

      Exécution de 10 otages communistes en représailles de l'attentat perpétré à Paris le 19 mai 1942. Ces otages sont responsables de la propagande clandestine de L'Université Libre : Jacques Solomon, Georges Politzer, Geogres Dudach, André Pican, Jean-Claude Bauer, Edouard Bidaud, Roger Bru, Marcel Engros, Claude Gaulué et Albert Hervé.

  • 24
    •  
     
    • [24 Mai 1944]

      Le Comité militaire d'action (Comac) de la résistance évoque «la préparation du peuple français à des actions de masse à caractère insurrectionnel», sous le commandement et la protection des FFI.

  • 25
    •  
     
    • [25 Mai 1940]

      Les Allemands prennent la ville de Boulogne-sur-Mer. Les Franco-Britanniques qui étaient entrés en Belgique sont pris dans la nasse et doivent se replier sur Dunkerque, après une résistance farouche à Gembloux et à Lille.

  • 26
    •  
    •  
     
    • [26 Mai 1941]

      Rue Saint-Dominique, à Paris, s'ouvre devant le tribunal du Gross Paris le procès des membres du réseau de renseignements Nemrod, un des premiers concernant un groupe de résistance. Si tous sont condamnés à mort, trois sont finalement fusillés : Maurice Barlier, Jean Doornick et Honoré d'Estienne d'Orves

    • [26 Mai 1942]

      Début de la bataille de Bir Hakeim opposant la 1ère division français libre (DFL) du général Koenig aux troupes allemandes du général Rommel. Les Français reussissent leur évacuation le 11 juin.

  • 27
    •  
    •  
     
    • [27 Mai 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de Lucien Beysson et de Lucien Riff pour espionnage et de Marcel Vieubant pour détention d'armes.

    • [27 Mai 1943]

      "Création du Conseil National de la Résistance (CNR), présidé par Jean Moulin. Sont représentés : 8 mouvements de résistance (trois de la zone sud, Combat, Libération, Franc-Tireur

  • 28
    •  
    •  
     
    • [28 Mai 1942]

      "Départ de la gare de l'Est, à Paris, du premier convoi uniquement composé de détenus Nacht und Nebel (43 hommes et 9 femmes) organisé depuis la zone occupée, selon la lettre du décret signé en décembre 1941. Les hommes sont conduits au camp spécial d'Hinzert, situé près du tribunal de Cologne

    • [28 Mai 1943]

      Exécution au Mont-Valérien de 3 résistants, membres du service de renseignements de l'armée de l'air de Vichy, Pierre Doucet, Louis Esparre, Robert Jeanne, condamnés à mort pour espionnage par le tribunal militaire allemand.

  • 29
    •  
     
    • [29 Mai 1942]

      "Huitième ordonnance allemande : tous les Juifs âgés de plus de 6 ans porteront une étoile à six branches jaune dans les territoires français occupés, et devront se rendre au commissariat ou à la gendarmerie de leur domicile pour y retirer trois insignes en échange d'un point de la carte textile. Cette étoile « doit être portée bien visiblement sur le côté gauche de la poitrine ». Se soustraire au port de l'étoile est passible de l'internement dans un ""camp de Juifs""."

  • 30
    •  
     
    • [30 Mai 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de Félix Cadras, Arthur Dallidet, Louis Salomon et Jacques Decour, importants dirigeants du PCF clandestin et responsables de la propagande. Cette exécution marque l'épilogue des exécutions d'otages organisées par le MBF.

  • 31
    •  
     
    • [31 Mai 1940]

      En fin de journée, grâce à une véritable armada navale, tous les soldats britanniques sont évacués de la poche de Dunkerque, mais il reste 60 000 Français. Les derniers défenseurs battent en retraite vers les plages, où les ultimes embarquements s'effectuent sous les obus. Le 4 juin, les Allemands entrent dans Dunkerque. 240 000 Britanniques, 115 000 Français, 16 000 Belges et Hollandais sont sauvés de la captivité.

  •  
  •  
  •  
  •