imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Apprendre... > Ce jour-là

Ce jour-là


Que s'est-il passé ...

  • Lundi
  • Mardi
  • Mercredi
  • Jeudi
  • Vendredi
  • Samedi
  • Dimanche
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    •  
     
    • [1 Juillet 1944]

      "Le haut commandement allemand ordonne que les auteurs d'actes de sabotage ou d'actes ""terroristes"" soient systématiquement soustraits à la juridiction militaire allemande."

  • 2
    •  
    •  
     
    • [2 Juillet 1942]

      Lors d'une conférence décisive, en vue des accords policiers franco-allemands, tenue à Paris entre Bousquet, Oberg et Knochen, le secrétaire général à la police et représentant du gouvernement de Vichy propose de ne pas arrêter de Juifs français, mais promet son concours et donc celui de la police française, pour arrêter les Juifs étrangers « partout », c'est-à-dire également en zone libre. Bousquet a de fait promis la livraison de 10 000 Juifs étrangers internés en zone libre et l'arrestation de 20 000 autres en région parisienne.

    • [2 Juillet 1943]

      Une équipe de cinq Allemands, ayant à sa tête Aloïs Brünner, prend le contrôle du camp de Drancy jusqu'alors dépendant de la préfecture de Paris.

  • 3
    •  
     
    • [3 Juillet 1942]

      Exécution au Mont-Valérien d'Eugène Demange, condamné à mort pour espionnage par le tribunal militaire allemand de Paris.

  • 4
    •  
     
    • [4 Juillet 1940]

      Le droit pénal allemand s'applique officiellement sur le territoire français occupé. L'article 161 du code militaire allemand précise que toute atteinte portée à la sécurité des troupes occupantes, ainsi que toute infraction à une ordonnance du Führer ou de son représentant, est un acte repréhensible qui doit être châtié comme s'il avait été commis sur le territoire du Reich.

  • 5
    •  
    •  
     
    • [5 Juillet 1940]

      "Gaston Lefebvre est fusillé pour détention d'armes à Rouen. La veille, Etienne Achavanne l'avait été pour ""sabotage""."

    • [5 Juillet 1944]

      2162 internés de Compiègne arrivent au camp de Dachau. C'est le transport de déportés le plus important parti de France.

  • 6
    •  
    •  
     
    • [6 Juillet 1942]

      Départ des otages communistes dont la déportation avait été envisagée depuis décembre 1941 et préparée depuis avril 1942. C'est le premier convoi massif de déportés arrêtés par mesure de répression qui part de la zone occupée. Ils sont probablement 1 175 à monter en gare de Compiègne dans le transport qui prend la direction d'Auschwitz, où une moitié est rapidement envoyée travailler sur les chantiers de Birkenau.

    • [6 Juillet 1942]

      "Exécution de Jorge Perearnau Pareto au Mont-Valérien. Travaillant comme chauffeur pour les Allemands, il est condamné à mort pour ""propos défaitistes"". Exécution à Balard de Lucien Rachard comme otage."

  • 7
    •  
     
    • [7 Juillet 1944]

      "Une colonne de la division ""das Reich"" attaque le maquis de Meilhan (Gers). Seize hommes réussissent à s'échapper. Soixante seize sont torturés et assassinés. Les Allemands raflent 4 hommes (qui n'étaient pas maquisards) dans des fermes voisines et les exécutent... Sur le chemin du retour à Lannemezan, les SS capturent et exécutent 3 autres hommes."

  • 8
    •  
     
    • [8 Juillet 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de Maurice Laisney condamné à mort pour aide à l'ennemi par le tribunal militaire allemand de Paris.

  • 9
    •  
     
    • [9 Juillet 1943]

      Arrivée au camp de concentration de Natzweiler du premier convoi de déportés NN (56 détenus), parti de la gare de l'Est

  • 10
    •  
    •  
     
    • [10 Juillet 1940]

      Sous la pression du vice-président du Conseil, Pierre Laval, la Chambre des députés et le Sénat réunis en Assemblée nationale accordent au maréchal Pétain les pleins pouvoirs législatif et exécutif (569 voix pour 80 contre et 17 absentions). L'Etat français remplace la République.

    • [10 Juillet 1942]

      Le général SS Oberg prend un décret qui élargit la désignation des otages aux membres de la famille des « terroristes en fuite ».

  • 11
    •  
     
    • [11 Juillet 1940]

      Acte constitutionnel n° 2 fixant les pouvoirs du chef de l'?tat français. Article premier : Le chef de l'?tat français a la plénitude du pouvoir gouvernemental, il nomme et révoque les ministres et secrétaires d'?tat, qui ne sont responsables que devant lui.

  • 12
    •  
     
    • [12 Juillet 1945]

      Les Français obtiennent une partie de la zone d'occupation américaine dans le Bade-Wurtemberg, puis, le 15 juillet, en Rhénanie. La France du général de Gaulle obtient ainsi, avec la Sarre prise sur la zone britannique, sa propre zone d'occupation militaire.

  • 13
    •  
     
    • [13 Juillet 1943]

      La gigantesque bataille de Koursk qui met aux prises 900 000 Allemands (2700 blindés) contre 1,3 million de Soviétiques (3600 chars) se termine par un échec pour l'armée allemande qui ne sera plus en mesure de lancer sur le front de l'Est une offensive majeure.

  • 14
    •  
     
    • [14 Juillet 1942]

      La France Libre prend le nom de France Combattante. Le Comité national français (CNF), présidé par le général de Gaulle, décide de marquer l'union des forces de l'extérieur et des combattants de l'intérieur. La France Combattante réunit tous les Français « qui contribuent, où qu'ils se trouvent, à la Libération de la France par la victoire commune des Nations Unies ».

  • 15
    •  
     
    • [15 Juillet 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de Marcel François, condamné à mort pour détention d'armes par le tribunal militaire allemand de Paris.

  • 16
    •  
    •  
     
    • [16 Juillet 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de Robert Girardot, Gabriel Haudecoeur, René Poisson et Marceau Adam, militants communistes et membres du Front national de lutte pour l'indépendance, condamnés à mort pour aide à l'ennemi. André Brenner est fusillé avec eux pour détention d'armes.

    • [16 Juillet 1942]

      Les 16 et 17 juillet 1942, la plus grande rafle menée contre des Juifs en France (Vel' d'Hiv') se déroule en région parisienne contre des Juifs étrangers – d'autres rafles similaires sont organisées en zone occupée, notamment dans les régions de Dijon et d'Orléans. Ce sont les policiers français qui opèrent. Si les Allemands tablaient sur l'arrestation de plus de 27 000 personnes, « seules » 13 152 sont arrêtées, dont plus de 4 000 enfants.

  • 17
    •  
     
    • [17 Juillet 1942]

      "Dans un rapport, la préfecture de police fait part au gouvenement du fait que les ""mesures prises à l'encontre des Israélites ont assez prondément troublé l'opinion publique"". C'est la ""séparation des enfants et de leurs parents qui touche le plus les masses française""."

  • 18
    •  
     
    • [18 Juillet 1943]

      Le convoi portant le n° 57 part pour la première fois de la gare de Bobigny, et non plus du Bourget-Drancy bombardé, vers Auschwitz.

  • 19
    •  
     
    • [19 Juillet 1942]

      La police municipale de Paris organise le transfert des familles juives internées au Vel' d'hiv' vers les camps du Loiret en train au départ de la gare d'Austerlitz.

  • 20
    •  
     
    • [20 Juillet 1942]

      Exécution au Mont-Valérien d'Armand Parnageon, condamné à mort pour détention d'armes par le tribunal militaire allemand.

  • 21
    •  
     
    • [21 Juillet 1944]

      Après des incursions allemandes en janvier et en mars, de la Milice en avril, le maquis du Vercors est attaqué lors d'une offensive générale des troupes d'occupation, incluant un assaut aéroporté. C'est l'une des opérations les plus importantes menées contre la Résistance en Europe de l'Ouest.

  • 22
    •  
    •  
     
    • [22 Juillet 1940]

      "Décret-loi de Vichy portant sur la révisions des naturalisations intervenues depuis 1927. 7 000 Juifs seront ""dénaturalisés""."

    • [22 Juillet 1941]

      Loi sur « l'aryanisation » des biens juifs les dépossédant de leurs biens meubles et immeubles.

  • 23
    •  
     
    • [23 Juillet 1940]

      Une ordonnance allemande du commandement militaire en France (MBF) permet aux tribunaux militaires de décider si une affaire doit être jugée par eux selon le droit allemand ou être jugée par les tribunaux français.

  • 24
    •  
     
    • [24 Juillet 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de Joseph Borgne, membre du réseau de renseignements Johnny, condamné à mort par le tribunal militaire allemand de Paris pour « complicité d'espionnage et gaullisme ».

  • 25
    •  
     
    • [25 Juillet 1943]

      "Une note signée par un médecin allemand confirme le décès de Jean Moulin : ""Je soussigne, docteur en médecine, médecin-major Beschke, certifie par la présente que le prisonnier JP Moulin est décédé au cours de son transmport de Paris en Allemagne, à la date du 8 juillet 1943 vers deux heures. A la suite de l'autopsie pratiquée par moi-même, la mort est probablement due à une crise cardiaque""."

  • 26
    •  
     
    • [26 Juillet 1945]

      Conférence de Potsdam réunissant Churchill puis Atlee, Trumann et Staline. Le sort de l'Allemagne est scellée : divisée en 4 zones d'occupation, dont une pour la France, l'Allemagne ne pourra pas réarmer.

  • 27
    •  
     
    • [27 Juillet 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de Lucien Drailly (pour espionnage), Valentin Feldman (pour attentat), Léon Pakin (pour détention d'armes), Lucien Tessel (pour aide à l'ennemi), Eljatz Walach (pour actes de franc-tireur).

  • 28
    •  
     
    • [28 Juillet 1944]

      Départ de la gare de l'Est à Paris du dernier convoi de déportés (33) vers le camp de Natzweiler.

  • 29
    •  
     
    • [29 Juillet 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de Charles Deguy et Roger Pironneau, membres du réseau de résistance Saint-Jacques, condamné à mort par le tribunal militaire allemand de la Seine pour intelligence avec l'ennemi.

  • 30
    •  
     
    • [30 Juillet 1944]

      "Abrogation du décret ""Nacht und Nebel"". Désormais, pris en flagrant délit les ""terroristes"" doivent être abattus sur-le-champ

  • 31
    •  
    •  
     
    • [31 Juillet 1944]

      Le dernier grand convoi formé de détenus de Drancy quitte la gare de Bobigny pour Auschwitz, avec près de 1 300 Juifs.

    • [31 Juillet 1944]

      A Avranches (Manche), la percée du front allemand est réalisée par la 3e armée américaine du général Patton.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •