imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Apprendre... > Ce jour-là

Ce jour-là


Que s'est-il passé ...

  • Lundi
  • Mardi
  • Mercredi
  • Jeudi
  • Vendredi
  • Samedi
  • Dimanche
  •  
  •  
  • 1
    •  
     
    • [1 Mars 1941]

      Le colonel Leclerc prend le fort italien de Koufra, en Libye, pivot stratégique en Afrique du Nord entre l'Egypte et le Nigeria.

  • 2
    •  
     
    • [2 Mars 1943]

      Les Allemands encerclent puis reprennent la ville de Kharkov. Après la défaite de Stalingrad et l'offensive soviétique qui a suivi, les Allemands réussissent à stabiliser la ligne de front.

  • 3
    •  
     
    • [3 Mars 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de Mohammed Aït Abderrah Mane, condamné à mort pour détention d'armes.

  • 4
    •  
     
    • [4 Mars 1945]

      Débarqués depuis 10 jours sur les plages de l'île d'Iwo Jima, les Marines américains livrent des combats acharnés contre des Japonais mais ont réussi à planter la bannière étoilée sur le mont Suribashi. Il faudra encore un mois de combat pour conquérir cet atoll stratégique qui doit servir de tremplin aux bombardiers américains en route vers les villes japonaises.

  • 5
    •  
     
    • [5 Mars 1943]

      Première série de raids de la RAF contre les industries de la Ruhr : le Bomber Command envoie 443 appareils contre Essen. 14 appareils sont perdus au cours de l'opération.

  • 6
    •  
     
    • [6 Mars 1942]

      Premier procès spectacle du MBF à la Chambre des Députés contre le groupe de 7 résistants des Jeunesses communistes condamnés à mort pour actes de franc-tireur.

  • 7
    •  
    •  
     
    • [7 Mars 1944]

      Exécution au Mont-Valérien de 17 résistants des FTP condamnés à mort pour activités de franc-tireur par le tribunal militaire allemand de Paris.

    • [7 Mars 1945]

      Grâce au pont intact de Remagen, les premières unités des armées alliées franchissement le Rhin. A la fin du mois, les Britanniques au nord, les Américains au centre et les Français au sud franchissent le fleuve. Dès le 2 avril, la Ruhr est prise en tenaille par les Anglais et par les Américains.

  • 8
    •  
     
    • [8 Mars 1942]

      Poursuivant leur progression à travers l'Asie, les troupes japonaises contrôlent la Birmanie et l'île néerlandaise de Java. Ils menacent l'Australie et bombardent Darwin et perth.

  • 9
    •  
    •  
     
    • [9 Mars 1942]

      Exécution au Mont-Valérien des résistants condamnés à mort lors du procès de la Chambre de Députés (palais Bourbon) : Tony Bloncourt, Roger Hanlet, Pierre Milan, Robert Peltier, Christian Rizo, Acher Semyaya, Fernand Zalkinow. Jean Landureau et Maurice Leclerc sont également fusillés ce jour pour détention d'armes.

    • [9 Mars 1945]

      Coup de force japonais contre les Français en Indochine. La défaite prévisible de son alliée, l'Allemagne, comme les revers successifs qu'il subit en Birmanie, aux Philippines et dans le Pacifique, conduise le Japon à ne plus pouvoir tolérer la présence, au milieu de son dispositif de la France en Indochine qui menace de devenir hostile. Par surprise les garnisons françaises sont attaquées et l'administration du pays passe aux mains des Japonais qui proclament l'indépendance du Vietnam, du Laos et du Cambodge.

  • 10
    •  
     
    • [10 Mars 1944]

      Exécution au Mont-Valérien de Galo Bordeje, Maurice Charpentier, Charles Delagarde, Albert Drouhot, Louis Furmanek, Pierre Lorgnet et Emile Réaubourg, résistants FTP de la Seine, condamnés à mort par le tribunal militaire allemand de la Seine pour actes de franc-tireur.

  • 11
    •  
     
    • [11 Mars 1941]

      "Le président des Etats-Unis Franklin Delano Roosevelt signe la loi prêt-bail. Le prêt-bail est valide jusqu'en juin 1943. Cette loi fait des Etats-Unis ""l'arsenal des démocraties"" puisqu'elle permet aux Américains de prêter à la Grande-Bretagne et ses alliés tous l'armement construits ou achetés par les Etats-Unis."

  • 12
    •  
     
    • [12 Mars 1940]

      Après plus de 3 mois de résistance, la Finlande signe un traité de paix à Moscou avec l'URSS qui annexe une partie du territoire finlandais.

  • 13
    •  
     
    • [13 Mars 1943]

      Pierre Laval, chef du gouvernement, annonce la formation d'une unité militaire au sein de la Milice. « Préparée au combat », cette unité doit être « toujours prête à assurer le maintien de l'ordre » selon Darnand. La franc-garde permanente est créée le 2 juin 1943.

  • 14
    •  
     
    • [14 Mars 1944]

      Ordonnance du Comité français de libération nationale (CFLN) concernant l'exercice des pouvoirs civils et militaires sur le territoire métropolitain au cours de sa libération. Un délégué du CFLN est chargé d'exercer en territoire libéré l'ensemble des pouvoirs réglementaires et administratifs détenus par le Comité français de la Libération nationale et ses commissaires, jusqu'au jour où le CFLN sera en mesure d'y pourvoir directement.

  • 15
    •  
    •  
     
    • [15 Mars 1944]

      Exécution au Mont-Valérien de Bernard Chevignard, Albert Koulmann, Michel Pelletier, François Sachetti et André Tavernier, résistants du réseau Turma Vengeance condamnés à mort pour aide à l'ennemie et acte de franc-tireur par le tribunal militaire allemand de Paris.

    • [15 Mars 1944]

      "Le programme du Conseil national de la Résistance (CNR), sous le titre de ""programme d'action de la Résistance"", est publié. Il rappelle que c'est en regroupant toutes ses forces autour des aspirations quasi unanimes de la nation, que la France retrouvera son équilibre moral et social et redonnera au monde l'image de sa grandeur et la preuve de son unité ». Il « comporte à la fois un plan d'action immédiate contre l'oppresseur et des mesures destinées à instaurer, dès la libération du territoire, un ordre social plus juste »."

  • 16
    •  
     
    • [16 Mars 1942]

      Exécution au Mont-Valérien d'Albert Petit, condamné à mort pour détention d'arme.

  • 17
    •  
     
    • [17 Mars 1942]

      Les premiers gazages ont lieu au centre d'extermination de Belzec, centre d'extermination, et se terminent en décembre de la même année. On estime le nombre de victimes à 600 000, pour la plupart juives.

  • 18
    •  
     
    • [18 Mars 1943]

      La Guyane se rallie à la France Combattante du général de Gaulle. Le même jour, alerté de l'impopularité de son pouvoir en Afrique du Nord, le général Giraud annonce le rétablissement des lois républicaines et annulent notamment les mesures antisémites prises par Vichy.

  • 19
    •  
     
    • [19 Mars 1945]

      Au sein de la 1ère armée française, les Tunisiens du 4e régiment de tirailleurs sont les premiers à franchir la frontière allemande.

  • 20
    •  
     
    • [20 Mars 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de Joseph Chastellier, condamné à mort pour détention d'armes par le tribunal militaire allemand de Paris.

  • 21
    •  
    •  
     
    • [21 Mars 1942]

      Exécution au Mont-Valérien de 5 résistants, Etienne, Fenzy, Kellner, Paulin et Raven, membres du réseau de résistance Albi, condamnés à mort par le tribunal militaire allemand de Paris pour espionnage, et de Raymond Gourdain, condamné à mort pour port d'armes.

    • [21 Mars 1943]

      "Dans la bataille de l'Atlantique que se livrent les Marines britannique et américaine et les sous-marins allemands (U-Boote), la Kriegsmarine avec sa tactique de la ""meute de loups"" inflige de lourdes pertes aux convois alliés qui permettent de ravitailler la Grande-Bretagne. Ce jour, 21 navires marchands et d'escorte ont été coulés par 38 U-Boote qui déplore la perte d'un seul sous-marin."

  • 22
    •  
     
    • [22 Mars 1941]

      Les autorités allemandes exigent de la délégation de Vichy à Paris que leur soient communiquées toutes les procédures judicaires à l'encontre des groupes de résistants gaullistes.

  • 23
    •  
     
    • [23 Mars 1941]

      Exécution de Gerardus Beks, ressortissant néerlandais, électricien travaillant au Bourget, premier fusillé du Mont-Valérien.

  • 24
    •  
     
    • [24 Mars 1944]

      Exécution au Mont-Valérien de 8 résistants, membres des FTP de la Seine, condamnés à mort par le tribunal militaire allemand de Paris pour actes de franc-tireur.

  • 25
    •  
    •  
     
    • [25 Mars 1943]

      Premier convoi de NN détenus par la police allemande extraits du fort de Romainville et dirigés vers Mauthausen. La police nazie reprend à son compte l'application du décret Nacht und Nebel et modifie le statut des prisonniers NN qui ne sont plus destinés à être jugés par un tribunal en Allemagne mais déportés dans un camp de concentration.

    • [25 Mars 1944]

      Du 25 mars au 15 avril 1944, l'armée allemande mène l'action « Brehmer » contre les maquis de Dordogne et de Corrèze.

  • 26
    •  
    •  
     
    • [26 Mars 1941]

      "Le MBF publie un décret sur toutes les mesures prises pour lutter contre les actes de sabotage employant pour la première fois la notion de ""mesures expiatoires"" qui remplace celle de ""mesures répressives""."

    • [26 Mars 1944]

      L'attaque allemande se déclenche contre les maquisards regroupés aux Glières. Le 27 mars, le capitaine Anjot est tué. Les 6 500 hommes de la 157e division et des policiers allemands investissent le plateau. La chasse à l'homme débute. Le bilan est de 155 résistants morts au combat (dont Anjot et tous ses officiers sauf un), 30 blessés et 160 prisonniers

  • 27
    •  
     
    • [27 Mars 1942]

      Dans le cadre de la politique des otages, le convoi n° 1 de la déportation des Juifs de France, composé pour moitié de détenus de Drancy et pour moitié de prisonniers du camp de Compiègne, quitte la gare de Compiègne. Dannecker en personne commande le détachement chargé de convoyer le transport. Mille cent douze déportés sont immatriculés à l'arrivée au camp d'Auschwitz.

  • 28
    •  
     
    • [28 Mars 1944]

      Exécution au Mont-Valérien de Robert Aylé, de Frédéric de Jongh, d'Aimable Fouquerel, membres du réseau de résistance Comète, de Quertigniez, membre du réseau Centurie et de Joseph Certano, condamné à mort pour détention d'armes.

  • 29
    •  
     
    • [29 Mars 1941]

      Création du commissariat général aux questions juives (CGQJ) dont l'activité principale est l'aryanisation économique, l'élaboration de la législation antisémite et la surveillance de son application.

  • 30
    •  
     
    • [30 Mars 1944]

      Exécution au Mont-Valérien de Bouttier, Calbris, Cartron, Cléret, Damas, Dargent, Delorme, Dumais, Esperret, Gallou, Gautier, Gillet, Girard, Girard (S), Honoré, René Le Gall, Léger, Bernard Martin, Peltiez, Rion, Roblot, Noé Sadorge, Pierre Sadorge, Omer Sadorge, Saget, Saliou, Savoure, Sédillot, Signoret, Varin et Vigny, membres des FTP d'Eure-et-Loir condamnés à mort pour actes de franc-tireur.

  • 31
    •  
    •  
     
    • [31 Mars 1942]

      En application du code des otages, exécution de 17 otages, en majorité juifs et communistes, au Mont-Valérien en représailles à l'attentat commis au Havre le 21 février 1942 sur une colonne de marins allemands.

    • [31 Mars 1942]

      "Un décret du commandement militaire en France (MBF) précise la distinction entre la ""détention de police"" effectuée à titre de prévention ou en vue de représailles à Compiègne et la ""détention de sûreté"" visant des personnes ayant déjà commis des actes portant atteinte à l'ordre et à la sécurité effectuée à Romainville."

  •  
  •