imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Apprendre... > Ce jour-là

Ce jour-là


Que s'est-il passé ...

  • Lundi
  • Mardi
  • Mercredi
  • Jeudi
  • Vendredi
  • Samedi
  • Dimanche
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    •  
    •  
     
    • [1 Septembre 1939]

      "L'Allemagne nazie attaque la Pologne. La Seconde Guerre mondiale commence alors qu'Hitler devant le Reichstag affirme que cette aggression n'est qu'une ""juste riposte"" et ne vise qu'à régler le problème de Dantzig et de son ""corridor""."

    • [1 Septembre 1944]

      Dernier convoi de 868 déportés parti de France de la prison de Loos-lès-Lille vers les camps de concentration de Sachsenhausen et Buchenwald.

  • 2
    •  
    •  
     
    • [2 Septembre 1944]

      Devant l'avance des troupes alliées, les Allemands évacuent le camp de concentration de Natzwiller-Struthof vers Dachau.

    • [2 Septembre 1945]

      Dans la baie de Tokyo, sur le cuirassé américain Missouri, le général MacArthur et l'amiral Nimitz reçoivent la capitulation officielle du Japon. Le général Leclerc de Hauteclocque représente la France. La Seconde Guerre mondiale est terminée.

  • 3
    •  
    •  
     
    • [3 Septembre 1939]

      La France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne qui a attaqué la Pologne.

    • [3 Septembre 1941]

      Premiers essais d'extermination sur 600 prisonniers de guerre soviétique et 250 Juifs par le gaz zyclon B à Auschwitz-II Birkenau par Rudolf H?ss, le commandant du camp.

  • 4
    •  
    •  
     
    • [4 Septembre 1942]

      "Après l'échec du volontariat pour la ""Relève"", Pierre Laval promulgue une loi de réquisition de la main-d'œuvre de 21 à 35 ans pour travailler en Allemagne."

    • [4 Septembre 1942]

      Après avoir percé les lignes soviétiques, le général Paulus décide de remettre à plus tard l'assaut contre Stalingrad dont il a atteint les faubourgs.

  • 5
    •  
     
    • [5 Septembre 1941]

      Exécution au Mont-Valérien de Jean Bourgeois, condamné à mort pour aide à l'ennemi et espionnage par le tribunal militaire allemand de Paris.

  • 6
    •  
     
    • [6 Septembre 1941]

      Après un nouvel attentat, le MBF fait fusiller au Mont-Valérien les trois premiers otages, Eugène Anjubault, Edmond Brucker, Jean Meichler. Dès lors, ces exécutions se succèdent de semaine en semaine.

  • 7
    •  
     
    • [7 Septembre 1942]

      Vichy, qui s'était engagé à exécuter six communistes après les premiers attentats, promulgue une nouvelle loi créant un Tribunal d'Etat pour juger tous les actes contre « la sécurité du peuple », sans possibilité d'appel. Le 13 septembre, Jean Catelas, député d'Amiens, Adolphe Guyot et Jacques Woog, sont condamnés à mort et guillotinés le 24 septembre

  • 8
    •  
     
    • [8 Septembre 1943]

      L'armistice signé entre l'Italie et les Anglo-Américains est rendu public. Depuis le 25 juillet, Mussolini a été renversé et remplacé à la tête du gouvernement italien par le maréchal Badoglio qui doit faire face à l'occupation de son pays par les Allemands.

  • 9
    •  
     
    • [9 Septembre 1943]

      Un dernier transport de détenus NN devant être jugés dans le Reich prend la direction d'Hinzert. Désormais, c'est Natzweiler et Sarrebruck qui sont, très régulièrement, les deux destinations des convois Nacht und Nebel

  • 10
    •  
     
    • [10 Septembre 1940]

      L'administration militaire allemande en France annonce par voie d'affiches dans toute la zone occupée que, désormais, la peine de mort sera appliquée pour tout acte de sabotage affectant les transmissions de l'armée d'occupation. C'est révéler à ceux qui l'ignorent l'action des premiers résistants. C'est aussi reconnaître que ces actes atteignent leur objectif : nuire aux troupes allemandes.

  • 11
    •  
     
    • [11 Septembre 1941]

      Stulpnagel, qui a fait exécuter 3 otages le 6 septembre à la suite d'un attentat, marque son désaccord avec les mesures draconniennes qui lui sont imposées par Berlin (fusiller au moins 100 otages pour chaque Allemand assassiné).

  • 12
    •  
     
    • [12 Septembre 1940]

      Le commandant militaire allemand (MBF) en France prend des dispositions en zone occupée légitimant la prise et l'exécution d'otages. Les notables forment alors la cible première des autorités allemandes.

  • 13
    •  
     
    • [13 Septembre 1940]

      Début de l'offensive des Italiens de Libye contre l'Egypte anglaise et des troupes fascistes d'Erythrée contre le Kenya.

  • 14
    •  
     
    • [14 Septembre 1940]

      Depuis une semaine, à la suite de l'échec de la Luftwaffe à détruire la RAF et le report de l'invasion de la Grande-Bretagne, les Allemands se sont engagés dans le bombardement stratégique contre les contre les villes britanniques dans le but de terroriser populations civiles. Les 14 et 15 septembre, l'intensité des bombardements atteint son maximum avec 650 bombardiers au-dessus de Londres.

  • 15
    •  
     
    • [15 Septembre 1940]

      Les premières forces terrestres des Forces françaises libres (FFL) du général de Gaulle sont engagées à Sidi Barani (Egypte) contre les Italiens.

  • 16
    •  
    •  
     
    • [16 Septembre 1941]

      Le MBF fait exécuter 10 otages en représailles des trois attentats des 6, 10 et 12 septembre contre des membres de la Wehrmacht

    • [16 Septembre 1941]

      Hitler juge ces mesures trop clémentes et, à la suite d'une réunion tenue le 30 août à Berlin avec les principaux responsables militaires et policiers du Reich, il demande un décret répressif à Keitel. Signé le 16 septembre, il porte sur les « Mouvements séditieux communistes dans les territoires occupés ». Il ordonne l'exécution de 50 à 100 communistes pour la mort d'un soldat allemand, et demande aux tribunaux militaires de condamner à la peine capitale les auteurs d'action de résistance

  • 17
    •  
    •  
     
    • [17 Septembre 1939]

      Conformément au pacte germano-soviétique, signé le 23 août, les troupes de l'armée rouge envahissent la Pologne et donnent le coup de grâce à la résistance de l'armée polonaise.

    • [17 Septembre 1943]

      Exécution au Mont-Valérien de 19 résistants bretons. Inculpés de sabotages à l'explosif, d'attaques contre l'armée allemande, d'actions de franc-tireur et d'agissement en faveur de l'ennemi, 19 Bretons, dont des membres de l'Organisation spéciale de l'arsenal de Brest et des FTP, sont transférés à Fresnes le 28 juillet 1943. Ils sont condamnés à mort par le tribunal militaire allemand de Paris, le 28 août, pour activité de franc-tireur et fusillés au Mont-Valérien.

  • 18
    •  
     
    • [18 Septembre 1941]

      "Exécution au Mont-Valérien de deux militants du PCF, Eric Texcier et Raymond Gandon, pour ""manifestation communiste outrageante""."

  • 19
    •  
     
    • [19 Septembre 1941]

      "Injonction du MBF à destination de la DGTO : ""J'ordonne par la présente qu'à partir d'aujourd'hui, tous les Français de sexe masculin, qui sont ou seront placés sous mandat d'arrêt (…) par les activités françaises pour activité communiste ou anarchiste, doivent être maintenus en état d'arrestation par les autorités françaises également pour le compte du commandant militaire allemand""."

  • 20
    •  
     
    • [20 Septembre 1941]

      Après l'attentat quatre jours plus tôt contre un capitaine de la Wehrmacht, à Paris, le MBF fait exécuter 12 otages, la plupart communiste, au Mont-Valérien.

  • 21
    •  
     
    • [21 Septembre 1942]

      "Les SS renoncent à la politique de l'armée allemande d'exécutions en ""nombre limité"". En représailles de divers attentats commis depuis la mi-août, dont celui à la sortie du cinéma Rex (trois soldats allemands tués), la Sipo-SD fait exécuter 46 otages au Mont-Valérien et 70 autres, simultanément, à Souges, près de Bordeaux 116 otages sont fusillés au Mont Valérien"

  • 22
    •  
     
    • [22 Septembre 1944]

      Sur le front de l'ouest, l'opération Market Garden aux Pays-Bas se poursuit. Les parachutistes polonais, rejoint plus tard par la 43e division britannique, tentent d'atteindre le Rhin afin d'établir le contact avec la 1ère division aéroportée britannique, prise au piège sur la rive nord.

  • 23
    •  
    •  
     
    • [23 Septembre 1940]

      Le général Streccius (MBF) annonce à la DGTO de la dissolution de l'organisation de la gendarmerie en zone occupée : la garde républicaine mobile est dissoute, le nombre de gendarmes est réduit à 20 000 hommes etc.

    • [23 Septembre 1941]

      Exécution au Mont-Valérien d'Hermann Dorian Hartung, ressortissant autrichien condamné à mort pour haute trahison.

  • 24
    •  
    •  
     
    • [24 Septembre 1941]

      A Londres, création du Comité National Français, organe gouvernemental, par le général de Gaulle. 

    • [24 Septembre 1943]

      "Himmler donne l'ordre de regrouper les détenus ""Nacht und Nebel"" (NN) au camp de Natzweiler en Alsace annexée."

  • 25
    •  
     
    • [25 Septembre 1940]

      Echec de l'expédition franco-britannique qui devait rallier l'Afrique occidentale et Dakar (23-25 septembre). Face à la détermination du gouverneur vichyste Boisson, le général de Gaulle préfère éviter un bain de sang entre Français.

  • 26
    •  
     
    • [26 Septembre 1939]

      Dissolution du parti communiste français et de ses organisations, accusés de soutenir l'URSS et le pacte germano-soviétique, prélude à l'internement des communistes par la IIIe République.

  • 27
    •  
    •  
     
    • [27 Septembre 1940]

      Première ordonnance allemande sur le recensement de la population juive et des magasins tenus par des Juifs en zone occupée : « Sont reconnus comme Juifs ceux qui appartiennent ou appartenaient à la religion juive, ou ceux qui ont plus de deux grands-parents (grands-pères et grands-mères) juifs. Sont reconnus comme Juifs, les grands-parents qui appartiennent ou appartenaient à la religion juive ». Le recensement débute le 3 octobre par ordre alphabétique. Il durera jusqu'au 19 octobre. Il est interdit au Juifs qui ont fui la zone occupée d'y retourner. Les commerces juifs doivent apposer sur leur devanture une affichette en français et en allemand « Entreprise juive ».

    • [27 Septembre 1941]

      Exécution au Mont-Valérien de Romuald Devine et de Mohamed Moali condamnés à mort pour détention d'armes.

  • 28
    •  
    •  
     
    • [28 Septembre 1941]

      Le général von Stülpnagel édicte une ordonance, connue sous le nom de « Code des otages », qui unifie et complète les différentes dispositions prises par le MBF en matière de représailles.

    • [28 Septembre 1943]

      Exécution au Mont-Valérien d'Ernest Blaukopf, ressortissant autrichien condamné à mort pour propos défaitistes, et de Roger Marinkovitch.

  • 29
    •  
    •  
     
    • [29 Septembre 1939]

      Deux jours après la reddition de Varsovie, la Pologne est rayée de la carte par les Allemands et les Soviétiques qui se partagent son territoire.

    • [29 Septembre 1941]

      "Les 29 et 30 septembre 1941, à Kiev (Ukraine), 33 771 Juifs de tous âges et des deux sexes sont assassinés au lieu-dit Babi Yar (le ""ravin de la vieille femme"" en russe) par les hommes de l'Einsatzgruppe C."

  • 30
    •  
     
    • [30 Septembre 1943]

      "Dans son n°39, le journal de la résistance ""Défense de la France"" publie les premières photographies des camps de concentration nazis sous le titre ""les défenseurs de la civilisation"". On y voit notamment des prisonniers de guerre soviétiques."

  •