Derniere Minute

  • En raison de la situation sanitaire et suite aux instructions du gouvernement, le mémorial du Mont-Valérien est fermé au public jusqu'à nouvel ordre. Nous restons à votre disposition à info@mont-valerien.fr ou au 01 47 28 46 35

 
imprimez le contenu de la page| |

lettre_epstein_1.jpg

Lettre de Joseph Epstein à son épouse et à son fils, prison de Fresnes, le 11 avril 1944, document original. Musée de la Résistance nationale, Champigny-sur-Marne, don de l’association des familles de fusillés et massacrés de la Résistance française

lettre_epstein_2.jpg

Lettre de Joseph Epstein à son épouse et à son fils, prison de Fresnes, le 11 avril 1944, document original. Musée de la Résistance nationale, Champigny-sur-Marne, don de l’association des familles de fusillés et massacrés de la Résistance française

Epstein Joseph

Joseph Epstein est responsable, en 1942, des groupes de sabotage et de destruction créés dans les entreprises travaillant pour l'occupant, il prend la direction de l'ensemble des FTP de la région parisienne, en mai 1943, sous le nom de « colonel Gilles ». Il instaure une tactique de guérilla urbaine que mettent en oeuvre les FTP-MOI. Il est arrêté, en gare d'Évry Petit-Bourg, avec Missak Manouchian le 16 novembre 1943. Joseph Epstein est fusillé au Mont-Valérien le 11 avril 1944, sous une de ses fausses identités, Andrej.