imprimez le contenu de la page| |

Vous êtes ici : Mont Valérien > Apprendre... > Lettres de fusillés > D'Estienne d'Orves

D'Estienne d'Orves Honoré


Lettre_D_Estienne_1.jpg

Lettre d'Honoré d'Estienne d'Orves à sa soeœur, le 28 août 1941, prison de Fresnes, document original. Service historique de la Défense, département Marine, don de Rose de Beaufort.

Lettre_D_Estienne_2.jpg

Lettre d'Honoré d'Estienne d'Orves à sa soeœur, le 28 août 1941, prison de Fresnes, document original. Service historique de la Défense, département Marine, don de Rose de Beaufort.

Lettre_D_Estienne_3.jpg

Lettre d'Honoré d'Estienne d'Orves à sa soeœur, le 28 août 1941, prison de Fresnes, document original. Service historique de la Défense, département Marine, don de Rose de Beaufort.

Lettre_D_Estienne_4.jpg

Lettre d'Honoré d'Estienne d'Orves à sa soeœur, le 28 août 1941, prison de Fresnes, document original. Service historique de la Défense, département Marine, don de Rose de Beaufort.

D'Estienne d'Orves Honoré

Engagé dans les FNFL, le lieutenant de vaisseau d'Estienne d'Orves rejoint la France occupée en décembre 1940 pour fournir des renseignements la marine allemande. La trahison d'un membre de l'organisation permet son arrestation et celle de 26 résistants. Le 26 mai, le capitaine de frégate d’Estienne d’Orves et huit de ses camarades sont condamnés à mort. Honoré d’Estienne d’Orves est fusillé le 29 août 1941 au Mont-Valérien, avec Maurice Barlier et Jan Doornik.